Etats d'esprit du Vendredi | Chaud cacao!


Hello, je vous retrouve avec Les états d'esprit du vendredi ( et parfois des autres jours ) ! Rendez-vous hebdomadaire , que j'adore partager avec vous ainsi qu'avec tous les participants, accompagnés d'une pensée particulière pour leurs fondateurs que j'embrasse chaleureusement. Comme toujours petit questionnaire à remplir, partage d'humeur, de découvertes, de tout ce dont vous avez envie !


Aller c'est parti ! N'hésitez pas à participer vous aussi en remplissant ce questionnaire, à le partager ici en commentaire, ou encore sur vos blogs ou réseaux sociaux avec le #étatsdespritduvendredi.


Ou juste à commenter, dire un petit bonjour !





Heure début : 16 h 50


Fatigue : Toujours en pleine forme ! Prenez de la spiruline les amis, vous verrez c'est magique !


Humeur : Tendue



Estomac : Est-ce que j'en parle ? J'ai opté pour la facilité et la rapidité aujourd'hui : comprenez des trucs prêts en 3 minutes chrono au micro-onde ! What ?? Qué pasa ? La flemme, les gars, la flemme.




Condition Physique : pas vraiment eu le temps, ma semaine est chargée. Juste une séance en début de semaine. Mais je fais 10000 pas par jour donc ça compense !



Esprit : tendu ! Voilà ce que c'est quand je ne peux pas extérioriser en faisant du sport !


Boulot : Totalement épanouie !

Culture : Toujours dans mes livres audio. Bien que je préfère sans aucun doute les versions papier, l'audio m'arrange bien en ce moment, c'est évident.


Et l'excellente nouvelle est que la télévision séjourne désormais au garage ! J'en rêvais depuis des années !




Penser à : Retrouver le calme et aussi à ne pas m'habituer aux livres audio.



Avis perso : C'est chaud cacao en ce moment vous ne trouvez pas ? Y a de l'orage dans l'air ! C'est tendu les relations !



Loulous : au téléphone et par sms. Tout le monde est très occupé cette semaine.


Love : tendu


Message perso/ publique : Je vous partage une petite légende lue dans la dernière newsletter d'Héloise Monchablon :


Au bord de l’eau dans un petit village côtier mexicain, un bateau rentre au port, ramenant plusieurs thons. L’Américain complimente le pêcheur mexicain sur la qualité de ses poissons et lui demande combien de temps il lui a fallu pour les capturer :


« Pas très longtemps » , répond le Mexicain.


« Mais alors, pourquoi n’êtes-vous pas resté en mer plus longtemps pour en attraper plus? » demande l’Américain.

Le Mexicain répond que ces quelques poissons suffiront à subvenir aux besoins de sa famille.


L’Américain demande alors : » Mais que faites-vous le reste du temps? »


« Je fais la grasse matinée, je pêche un peu, je joue avec mes enfants, je fais la sieste avec ma femme. Le soir, je vais au village voir mes amis. Nous buvons du vin et jouons de la guitare. J’ai une vie bien remplie » .


L’Américain l’interrompt : « J’ai un MBA de l’université de Harvard et je peux vous aider. Vous devriez commencer par pêcher plus longtemps. Avec les bénéfices dégagés, vous pourriez acheter un plus gros bateau. Avec l’argent que vous rapporterait ce bateau, vous pourriez en acheter un deuxième et ainsi de suite jusqu’à ce que vous possédiez une flotte de chalutiers. Au lieu de vendre vos poissons à un intermédiaire, vous pourriez négocier directement avec l’usine, et même ouvrir votre propre usine. Vous pourriez alors quitter votre petit village pour Mexico City, Los Angeles, puis peut-être New York, d’où vous dirigeriez toutes vos affaires.»


Le Mexicain demande alors : » Combien de temps cela prendrait-il? »

« 15 à 20 ans » , répond le banquier américain.

« Et après? »

« Après, c’est là que ça devient intéressant » , répond l’Américain en riant.

« Quand le moment sera venu, vous pourrez introduire votre société en bourse et vous gagnerez des millions » .

« Des millions? Mais après? »

« Après, vous pourrez prendre votre retraite, habiter dans un petit village côtier, faire la grasse matinée, jouer avec vos petits-enfants, pêcher un peu, faire la sieste avec votre femme et passer vos soirées à boire et à jouer de la guitare avec vos amis. »


Auteur inconnu

On court souvent après quelque chose que l’on a déjà. Alors prenons garde à ne pas devenir esclaves de nos rêves. Ce serait bien dommage…






Amitiés : sms, téléphone, mail, messenger ... Voilà où nous en sommes à courir après je ne sais quoi.



Sorties : uniquement pour faire quelques courses.


Essentiel : l'amour


Courses : Je vais m'en occuper demain, et ça va être toute une aventure !



Envie de : de bonnes ententes.



Heure fin : 17 h 30



Alors et vous, les amis ? Vous me racontez votre semaine ?


En attendant, je vous embrasse fort, je vous retrouve dimanche avec le Taroscope sur ma chaîne youtube et lundi en direct sur Instagram. Nous décrypterons les énergies du mois d'octobre !


Sand



✨Je m'appelle Sand, je suis Tarologue spécialisée en Psycho-Tarologie.


✨Je vous aide à prendre conscience de ce qui vous a amené là où vous êtes aujourd'hui et de ce qui peut vous aider à sortir du présent dans lequel vous vous sentez prisonniers


✨Je tiens également une chaîne YouTube ou je partage chaque semaine le Taroscope.



✨ N'hésitez pas à me contacter, si vous avez des questions ou si vous souhaitez réserver une consultation avec moi.



✨ Si vous souhaitez recevoir chaque semaine le Taroscope directement dans votre boîte email ou rester informés de mon actualité, je vous invite à vous inscrire à ma newsletter.


41 vues4 commentaires