• Sand Mayer

Etats d'esprit du vendredi | Mode d'emploi de la dispute

Mis à jour : juil. 18




Hello, je vous retrouve avec Les états d'esprit du vendredi ! Rendez-vous hebdomadaire , que j'adore partager avec vous ainsi qu'avec tous les participants, accompagnés d'une pensée particulière pour leurs fondateurs que j'embrasse chaleureusement. Comme toujours petit questionnaire à remplir, partage d'humeur, de découvertes, de tout ce dont vous avez envie !

Aller c'est parti ! N'hésitez pas à participer, commenter, dire un petit bonjour !





Heure début : 17 h 17 ( Je suis en pause jusqu'à 18 h. Si besoin je reprendrai mes EEV plus tard ou demain matin ).


Fatigue : Au moment de rédiger ses lignes, ça va mais toute la semaine a été difficile. Je me suis sentie épuisée et mes collègues aussi, donc ça doit être dans l'air.


Humeur : Heureuse !


Estomac : Depuis ce matin dans l'ordre : Café, viennoiserie, des dattes séchées, pâtes et brocolis, un brugnon.


Condition Physique : Hyper physique au boulot, c'est largement suffisant. Entre 60 et 80 enfants par jour c'est du sport !


Esprit : Enfantin !


Boulot |Projet : Le mois de juillet, c'est quasiment du 100% boulot. Je ne me prends pas la tête pour le reste. Je publie ici quand je peux. Je me garde quand même une petite plage horaire pour le blog le samedi matin et dimanche matin, pendant que mon compagnon travaille. Il travaille sur les marchés au cas où vous vous poseriez la question. Et je suis sure que vous vous la posez. C'est naturel.


Culture : Oups j'ai un bug ! Je ne me souviens pas de la partie tv par contre j'ai regardé quelques conférences de Franck Lopvet ainsi que des vidéos de Fanny Huleux. J'ai également passé du temps à faire des recherches sur le syndrome du côlon irritable. Qui m'ennuie fortement depuis quelques mois. Mais je pense avoir compris la cause ! J'ai également relu le livre de Lise Bourbeau : les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même.


Penser à : A rien ! C'est bien de ne penser à rien, non ?


Avis perso : Notre liberté se crée dans le mental. Tout est question d’état d'esprit, de mental. Je me sens libre où que je sois et quoi que je fasse. Avec ou sans règles. Avec ou sans obligations. A chacun de se créer son propre monde, et sa façon de voir le monde. Si vous avez du mal à comprendre là où je veux en venir, demandez à un mec qui a fait de la prison, il saura vous expliquer comment se sentir libre même en étant enfermé, prisonnier, ou encore en devant suivre des règles strictes.


Loulous : Fières de mes filles !


Message perso/ publique : Je ne vais pas avoir le temps de finir ! Je reprends le boulot dans 20 minutes !


Amitiés : Dimanche dernier pendant le pic nique. C'était une très chouette journée. Puis dans la semaine au snack du camping ! Et au quotidien dans les rues du village.


( Reprise des EEV le soir même à minuit )


Love : Alors là préparez-vous une tasse du thé, j'ai des trucs à vous raconter ! On va parler engueulade dans le couple ! Figurez-vous que du haut de mes 47 ans, mon amoureux vient une fois encore de m'apprendre quelque chose de nouveau pour moi. Il m'apprend beaucoup de choses concernant l'amour en fait. Je vous en avais déjà parlé ici il y a quelques semaines. Donc pour en venir aux faits, il y a quelques jours nous nous sommes engueulés. Je ne sais même plus pourquoi d'ailleurs, mais on s'est engueulé fort. Et je l'ai super mal vécu sur le moment. Pourquoi ? Parce que dans mes croyances, dans ma façon de fonctionner, lorsque deux personnes qui s'aiment s’engueulent, se disputent, ça voulait systématiquement dire que celui ou celle qui provoque le conflit n'aime plus l'autre, ou moins et que la relation est forcément en train de vivre ses derniers instants, que la rupture est très proche. Imaginez un peu le drame ! Dans mes croyances tant que l'on s'aime on ne se dispute pas. Je ne sais pas pourquoi je fonctionnais de la sorte mais c'était comme ça : Engueulade = fin de l'histoire = c'est terminé, je ne te parle plus, t'es plus mon copain vu que tu ne m'aimes plus. Comme à l'école maternelle en fait. Bref je suis montée bouder dans mon bureau bien décidée à tenir tête ( et persuadée qu'il allait venir s'excuser ) en mode c'est moi qui ai raison et c'est lui qui a tort, c'est moi la gentille et lui le méchant et que la vie est injuste... Sauf qu'en réalité aucun de nous avait tort ou raison, nous avions seulement deux opinions différentes. Point. Et sauf que pour mon amoureux ce que moi j'ai qualifié d'engueulade, de drame, était une dispute tout ce qui a de plus banale et de sain dans un couple. On se dit les choses ... et on passe à autre chose. Et là avec mes allures d'enfant boudeuse je me suis entendue lui dire : " ah bon ? C'est tout ? On se dit les choses et on passe à autre chose, et tu m'aimes toujours alors ? " Oui ça va ne rigolez pas ! Je vous vois de là vous marrez ! J'ai 47 ans et grâce à mon amoureux, je viens de comprendre qu'un couple peut s'aimer, s’engueuler, se dire les choses, et passer à autre chose tout en s'aimant toujours autant. C'est la vie. Bienvenus dans mon monde.


Sorties : On a réfléchi à l'idée de faire du canoë pendant mes congés en août et à partir quelques jours en Dordogne.


Essentiel : Si peu de choses, finalement.


Courses : Quelques bricoles pour cuisiner ce week-end.


Envie de : D'aller au dodo !


Heure fin : 1 h 00 du matin.



Sand


Si vous souhaitez une guidance personnalisée, vous pouvez me contacter via la page contact.


Je vous invite à vous inscrire à la newsletter en bas de page, si vous souhaitez recevoir une notification pour chaque nouvel article publié sur le blog et recevoir le taroscope directement dans votre boîte mail.

#humeur #étatsdesprit #confidences #storytime #lectures #amour #relationnel #mindset #sérienetflix #couple #sport #danse #humeurdefille #lifestyle

Wahou je m'abonne !
  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Pinterest social Icône
Instagram@sandmayer​

©2019 Sand Mayer Lifestyle & Tarologie 

Bordeaux | France 

contact.sandmayer@gmail.com

Tous droits réservés