• Sand Mayer

Une porte se ferme mais une autre s'ouvre...

Connaissez-vous l'énergie de La Maison Dieu du Tarot de Marseille ? En quelques mots : Détruire pour mieux reconstruire ! C'est ce que je vis actuellement. C'est ce dont je souhaite vous parler.


Plus détaillée, La Maison Dieu du Tarot de Marseille nous parle d'un chamboulement totalement inattendu ! Celui que l'on n'attendait pas, celui qui nous tombe sur le coin du nez sans prévenir, celui qui chamboule notre quotidien, celui qui nous oblige à tout remettre en question. Ce sont des vérités qui éclatent au grand jour. C'est le coup d'éclat que la vie nous oblige à regarder en face. C'est quelque chose qui était enfermé qui éclate vers l'extérieur.


A ce stade de notre parcours, c'est une porte qui se ferme mais une autre qui s'ouvre et ce, même si sur le moment nous avons le sentiment d'avoir tout perdu. Mais la vérité c'est que c'est une libération, une ouverture vers des choses meilleures pour nous.



Voilà des années que je travaille comme une dingue, des années que je me mets la pression toute seule, des années que j'accumule des tonnes de stress (devenu chronique), des années que j'accumule de l'anxiété ( devenue chronique également ).Puis des mois de fatigue extrême, que mon mental refusait de voir car j'ai continué à pousser la machine encore et encore, à courir après une réussite sociale, une reconnaissance professionnelle.

A partir de juin de cette année, mon corps a commencé à sérieusement me crier " danger !" mais je ne l'ai pas écouté, j'ai travaillé encore et encore et toujours plus…. Jusqu'à ce fameux matin, où je suis sortie de mon lit épuisée, mais avec le mental déjà plongé dans le travail, quand tout d'un coup je me suis retrouvée assise devant mon écran d'ordinateur, totalement paralysée pendant de longues minutes.



J'étais comme momifiée, là devant mon écran, tandis que mon corps et mon cerveau, eux, ne répondaient plus du tout. Impossible de faire le moindre mouvement. Terminé ! Mon corps a décidé tout seul comme un grand, ce matin-là, de me lâcher, de me dire Stop, terminé ma grande, nada, fin de l'histoire ! C'est seulement à ce moment-là, lorsque ce fut limite déjà trop tard, que j'ai compris que j'étais au bord de l'épuisement physique, mental et émotionnel, au bord du burn out.


Aujourd'hui c'est étrange de repenser à tout ça, car combien de fois, j'ai prononcé à voix haute toute seule dans ma maison : « Je n'en peux plus « « Je suis à bout « Je suis épuisée « « Je vais mourir « . J'avais vraiment la sensation que mon corps était en train de mourir de l'intérieur et je ne comprenais pas pourquoi. Combien de fois en allant chercher mon pain, sans perdre de temps ( moins de 5 minutes montre en main ) car il fallait « absolument « que je travaille, je suis tombée dans la rue, comme ça sans prévenir. Je marchais et hop d'un coup je tombais ! Sans comprendre ! Mes jambes ne voulaient plus me porter. Je me relevais et je rentrais à la maison en longeant les façades afin d'avoir un appui. Comment c'est possible de ne pas s'entendre à ce point-là ? Comment j'ai réussi à bosser autant avec si peu d'énergie, voir plus du tout d'énergie ?




Puis, ces dernières semaines, entre le discours des médecins et celui de mes proches, il a fallu que je regarde la vérité en face. Que je l'affronte enfin. Voir la vérité en face voulait dire accepter de cesser mon activité. Dire au revoir à mon bébé, à ma boutique et à l'avenir professionnel que je m'étais imaginé. Il m'a fallu un bon mois pour faire le deuil, pour accepter. Beaucoup de remises en question, d'interrogations et beaucoup de courage pour faire taire mon égo aussi. Le faire taire, surtout lui au final, qui se focalisait sur ce que les gens allaient penser de moi. Je refusais totalement que mes proches me pensent faible. C'était inconcevable pour moi.


Aujourd'hui je suis prête et apaisée. Il est donc venu le moment de vous annoncer que la boutique fermera ses portes d'ici quelques jours, (le temps de régler la paperasse ) mais je n'ai pas dit mon dernier mot ! Une porte se ferme mais une autre s'ouvre car le blog, lui ne s'arrête pas ! Je vais continuer à alimenter mon blog, à vous partager mes découvertes, toujours sur les mêmes thèmes ( décoration, mode, lectures, les états d'esprit du vendredi, etc ) mais avec en plus des articles consacrés au Tarot de Marseille et à la cartomancie en général.


Le Tarot de Marseille est apparu dans ma vie il y a 40 ans, il est temps pour moi de vous partager mes connaissances à son sujet. J'ai très envie aussi de vous faire des tirages façon Taroscope sur le blog ! Tout ceci en mode loisirs bien entendu vous l'aurez compris ! Plus de pression, plus de stress ! Et je dois vous avouer qu'il m'arrive très souvent de tirer les cartes à des inconnus, soit sur mes déballages en brocantes, soit à des personnes qui viennent me voir par le bouche à oreille. Aider ces personnes à y voir plus clair dans leur situation du moment me procure un certain bien-être que je ne pourrai décrire en quelques mots. Je vous en parlerai dans d'autres articles prochainement.


Je remercie infiniment toutes les personnes sans exception, qui parmi vous m'ont fait confiance, mon soutenue, toutes mes fidèles clientes et fidèles clients, merci de m'avoir accompagnée dans cette belle aventure de l'entrepreneuriat, merci pour votre bienveillance et votre amitié. Merci à tous ceux et celles qui continueront à me suivre, ici et sur Instagram.


Je vous embrasse très fort ! Prenez bien soin de vous et surtout, ne faites pas comme moi, écoutez vous !


Sand


#chamboulement #maisondieu #blogueuse #lifestyle #Storytime #Tarot #tarotdemarseille #Cartomancie

#Taroscope #partage #changementdevie #burnout #épuisement #entrepreunariat

81 vues2 commentaires
Wahou je m'abonne !
  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Pinterest social Icône
Instagram@sandmayer​

©2019 Sand Mayer Lifestyle & Tarologie 

Bordeaux | France 

contact.sandmayer@gmail.com

Tous droits réservés